Programme TE(a)CH de l'Association Pinnguaq - Nunavut

Emily Canfield enseigne les principes du codage au laboratoire ouvert d'Iqaluit

L'Association Pinnguaq, située à Iqaluit, au Nunavut, a connu un succès remarquable dans le développement des compétences STIAM (sciences, technologies, ingénierie, arts et mathématiques) au moyen de technologies innovantes, de l'art et du jeu. Fondée en 2012 à Pangnirtung, au Nunavut, l'Association Pinnguaq guide les participants depuis leur première leçon de codage jusqu'aux possibilités d'emploi et à la réalisation de leurs propres idées originales.

De 2019 à 2021, CanNor a appuyé l'initiative Making Technology Opportunities Through Te(a)ch de l'Association Pinnguaq, permettant à l'organisation d'offrir ses programmes aux collectivités du Nunavut. En 2019-2020, avant la pandémie de COVID-19, l'Association Pinnguaq a visité huit communautés du Nunavut pour présenter des programmes STIAM. Lorsque la pandémie a commencé, le financement de CanNor a permis à l'Association Pinnguaq de se tourner vers la prestation et le soutien en ligne en développant des modules et des trousses d'apprentissage. Ces trousses et ces formations ont été utilisées dans les 25 communautés du Nunavut ainsi qu'au Nunavik, dans les Territoires du Nord-Ouest et au Yukon.

L'Association Pinnguaq a présenté 1 645 séances d'apprentissage uniques qui ont eu un écho sur 712 jeunes Nunavummiut et 265 adultes. Parmi les participants, 91 % sont Inuits et 55 % sont des femmes. Les cours destinés aux jeunes étaient axés sur l'acquisition d'une culture numérique et de compétences pour l'avenir du travail, tandis que les cours offerts aux adultes visaient à renforcer les compétences relatives aux technologies existantes et à améliorer l'utilisation des technologies au travail.

Le financement de CanNor a également permis l'achat de fournitures pour les laboratoires ouverts, la mise au point d'un plan d'évaluation et la traduction en inuktitut des modules d'apprentissage. Grâce au financement de CanNor, l'Association Pinnguaq a créé et conservé 13 emplois à temps plein au Nunavut pendant le projet.

Date de modification :